Tout pour Bébé

Puériculture, éducation, santé ...

Puériculture au quotidien: trouver le bon produit bébé non toxique

Les cosmétiques, les produits de bain et les articles de toilette sont de plus en plus souvent décriés, à cause de leur composition chimique parfois douteuse, agressive, voire nocive. De nombreuses personnes sensibles peuvent avoir remarqué l’apparition d’eczéma, ressenti des irritations, constaté des rougeurs ou déclenché des allergies à cause des produits de bain qui contiennent des substances chimiques qui sont considérées comme des perturbateurs endocriniens ou des allergisants. Lorsqu’il s’agit de la santé de nos enfants, et en particulier, des plus fragiles comme les bébés, il est d’autant plus important d’être vigilant quant à la composition des produits utilisés pour leur toilette. Voici quelques conseils pour savoir quel produit acheter et comment s’y retrouver parmi les produits bébé que l’on trouve en magasin.

Des produits pour bébés contiennent des substances chimiques dangereuses

Trouver un produit non toxique est moins simple qu’on pourrait le penser. Si ces produits sont en vente dans le commerce, on pourrait croire qu’ils sont sans danger. Pourtant, plusieurs organismes non gouvernementaux continuent à nous alerter sur l’éventuelle dangerosité de certaines composantes chimiques qui sont détectées dans de nombreux produits de toilette que l’on retrouve dans les rayons de nos supermarchés. Parmi les ingrédients que l’organisation Women in Europe for a Common Future (WECF) a classés dans sa catégorie à « risque élevé », on en retrouve dans de nombreux articles pour nourrissons et jeunes enfants. C’est notamment le cas des lingettes pour bébés. Ces substances chimiques ont un effet direct sur l’organisme des tout-petits qui sont les plus fragiles, et peuvent avoir des effets à long terme plus conséquents sur les autres enfants, même si on n’en connait pas encore les conséquences exactes.

Les normes à observer lorsqu’on achète des produits bébé

C’est ici que l’on comprend toute la difficulté de choisir un produit non toxique. En effet, si le produit est vendu en France, c’est qu’il a de toute évidence passé les tests imposés par la réglementation française mais aussi, qu’il respecte les normes européennes. Il existe des règles fixées par l’Union européenne en matière de cosmétiques, cependant, celles-ci acceptent tout un ensemble de produits chimiques toxiques, à condition qu’ils soient utilisés à certaines doses. Tant que les marques ne dépassent pas la concentration règlementaire, elles peuvent utiliser des produits chimiques qui seraient pourtant considérées comme dangereux si elles étaient utilisées à plus forte dose. 

Quelles sont les substances chimiques nocives pour les bébés ?

Puisqu’on ne peut que compter sur soi-même pour s’assurer de la santé de nos enfants, il va falloir s’armer de patience et passer en revue l’étiquette de chaque produit. Les ingrédients sont toujours écrits par ordre décroissant, sauf s’ils représentent moins de 1% du produit. Dans ce cas, ils peuvent s’intercaler n’importe où dans la liste. Il faut donc ouvrir les yeux et apprendre à repérer les produits les plus nocifs.

•  Le méthylisothiazolinone, abrégé en MIT, est le premier conservateur à éviter à tout prix pour les bébés. Depuis que le parabène a mauvaise presse, les fabricants de cosmétiques se sont empressés de trouver un nouvel agent conservateur moins polémique. Le MIT est souvent utilisé pour le remplacer. Pourtant, la Société française de dermatologie (SFD) a indiqué en 2012, que ce conservateur était responsable de l’apparition d’eczéma au visage et aux fesses de certains bébés qui avaient été nettoyés en utilisant des lingettes contenant du MIT.

•  Le phénoxyéthanol est un autre conservateur à éviter. Il est considéré comme un perturbateur endocrinien, c’est-à-dire qu’il a des propriétés agissant sur les fonctions hormonales, reproductives et physiologiques. Même pour les produits cosmétiques destinés aux adultes, le phénoxyéthanol est déconseillé. Depuis quelques temps, il fait l’objet d’études et de campagnes de dénigrement de la part des associations de consommateurs. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a d’ailleurs recommandé en 2012, de ne plus utiliser des produits destinés à nettoyer les fesses des bébés qui en contiendraient. 

•  Les parfums favorisent les allergies. Il est donc conseillé d’acheter des laits nettoyants pour le corps, des crèmes pour bébé, des savons, lingettes et shampoings qui ne sont pas parfumés. Les produits naturels en contiennent moins, voire pas du tout. 

•  Autres produits à éviter. La liste des produits à surveiller, à supprimer ou du moins à éviter, est encore longue. Voici encore quelques substances chimiques qui devraient vous alerter. Évitez le conservateur EDTA, parfois dénommé disodium, tetrasodium ou calcium de disodium. Pensez à ne pas acheter des produits qui contiennent des émulsifiants comme le sodium lauryl sulfate (SLS) ou l’ammonium lauryl sulfate (ALS). Pas besoin de vous rappeler que le parabène et tous ses dérivés (propylparaben, butylparaben) sont à prohiber. 


← Article précédentArticle suivant→